Actualités

ASSURANCE CHÔMAGE : LE CONSEIL D'ÉTAT TACLE MACRON-MEDEF

Publié le Nov 28, 2020, 4:35 PM

C'est LA bonne nouvelle de la semaine. Suite à un recours des syndicats CGT et Solidaires, un des deux dispositifs centraux de la contre-réforme de l'assurance chômage vient d'être annulé par le Conseil d'Etat. Celle-ci visait à faire plusieurs milliards d'économies sur les chômeurs.

Le premier dispositif est la nécessité d'avoir travaillé 910 heures, au lieu de 610 heures, sur une période de 2 ans pour pourvoir ouvrir un droit à l'allocation de retour à l'emploi (ARE).

Le second dispositif central devait être une modification radicale du mode de calcul du taux journalier de l'ARE. Celles et ceux qui subissent les allers-retours entre travail et chômage devaient être tout simplement tondu-e-s. Par des baisses très importantes de ce taux, pour un même nombre d'heures travaillées qu'auparavant sur une même période de 2 ans. 

C'est ce second dispositif que le Conseil d'Etat vient d'annuler. Et le ministère du travail de répondre : "oui, on avait vu le problème avec les syndicats" ! Ah oui ? Alors pourquoi avoir attendu la décision des juges ? De nouvelles discussions vont donc s'engager.

Le ministère veut présenter de nouvelles règles pour avril 2021. Ce qui laisse un peu de temps pour l'empêcher de nuire. Mais le temps passe vite ...

Parce qu'il est certain que c'est encore dans ce sens que le gouvernement veut aller :vers le pire. 

Au moment où désormais des millions de travailleuses et de travailleurs se rendent compte de la difficulté qu'il y a à trouver un travail, peut-on espérer qu'ils s'engageront dans la lutte contre cette contre-réforme de l'assurance chômage ?