Actualités

ADMR DANS LES VOSGES : ENFIN, LES PREMIÈRES CONDAMNATIONS !

Publié le Oct 14, 2020, 3:13 PM

Presque huit après, les trois premières décisions de justice définitives viennent de tomber, par les arrêts de la cour d’appel de Nancy en date du 8 octobre 2020.

Les ADMR de Bulgnéville, Dompaire et Liffol-le-Grand sont condamnées : requalification des contrats temps partiel à temps plein (dépassement de la durée légale du travail), heures supplémentaires non payées, non respect des jours de repos prévus par la convention collective.

Juste reconnaissance d’un déni de droit, organisé par la direction de l’époque de la fédération ADMR des Vosges, et « imposé » à des associations locales consentantes à ignorer le Code du travail et la convention collective ...

C’est la lutte massive des salariées en 2012 qui a permis de mettre cela à jour.

Même si les choses se sont améliorées depuis le changement de direction fédérale, la CGT reste très vigilante et les aides à domicile peuvent compter sur elle.

Il reste encore 10 autres affaires pour lesquelles la cour d’appel doit se prononcer d’ici la fin de l’année.