Actualités

LES MIGRANTS EXPULSÉS … REVIENNENT DANS LES HÔTELS

Publié le 2019 M04 21 09:39

Ce vendredi 19 avril, à l’appel d’Asil’accueil 88, de la LDH, etc., une soixantaine de personnes se sont rassemblées place des Vosges, de nouveau dans l’urgence. Compte-tenu du délai et de la période de congés, ce fut une réussite.

Après diverses interventions, tout le monde s’est déplacé dans le basilique d’Epinal pour une occupation symbolique. Un autre point de repli sur Epinal était déjà défini au cas où aucune solution d’hébergement ne serait trouvée.

Cela n’a pas été nécessaire, car devant la réaction de solidarité, la préfecture annonçait alors, en se déplaçant sur place, que les personnes expulsées seraient relogées dès le soir même, et jusqu’à mardi. Là, leur situation serait de nouveau examinée par les services de la préfecture.

C’est donc une petite victoire, mais victoire quand même.

La préfecture a constaté que le réseau de solidarité ne faiblirait pas, et ne lâcherait jamais ces personnes. Ces expulsions, concernant une trentaine de personnes, logées sur Epinal mais aussi d’ailleurs dans le département, ont été un coup de sonde tenté par l’Etat. Le coup a manqué, mais la vigilance extrême demeure.

L’Union Locale d’Epinal maintient sa position : ces personnes, de tous âges, sont ici pour tenter de trouver une vie humaine, face à l’enfer qu’elles ont connu dans un autre pays, elles doivent rester ici.