Histoire

11 NOVEMBRE 1918 : LA PREMIèRE GUERRE MONDIALE IMPéRIALISTE PRENAIT FIN

Publié le 2018 M11 10 17:46

En cette période de commémoration du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, il est bon de rappeler quelques éléments …

La guerre déclenchée en août 1914 n’était pas une guerre de méchants (le camp des perdants) ayant attaqué des gentils (le camp des vainqueurs).

Ce fût la première guerre mondiale impérialiste : une guerre où les industriels et banquiers des puissances capitalistes ont lancé des millions de soldats, ouvriers, paysans, instituteurs, etc. au massacre, pour se partager le monde et ses richesses, comme les colonies. Bref, une guerre mondiale pour les profits d'une minorité au prix du sang de la majorité.

Dès le début, même si très minoritaires, des militantes et des militants ont refusé cette boucherie. Pacifistes et anti-militaristes, qui ont subi très rapidement la répression.

Dans la CGT, par exemple, c'est le groupe de La Vie ouvrière, avec son fondateur Pierre Monatte. Il fut alors envoyé en première ligne.

Et nous n’oublions pas les mutins, les fusillés, les déserteurs qui ont refusé ce carnage. C’est à eux que nous rendons ici hommage, pas aux maréchaux et généraux massacreurs.

 

 

Voici le dernier couplet de la « Chanson de Craonne », chanson anti-militariste des mutins, interdite en France, pendant des dizaines d’années !

« Ceux qu’ont l’pognon, ceux-là r’viendront,

Car c’est pour eux qu’on crève.

Mais c’est fini, car les troufions,

Vont tous se mettre en grève.

Ce s’ra votre tour, messieurs les gros,

De monter sur l’plateau,

Car si vous voulez la guerre,

Payez-la de votre peau ! »