Actualités

CARREFOUR ET SES BONS D'ACHAT

Publié le 2018 M04 7 18:26

La journée de grève du 31 mars 2018 dans les magasins Carrefour a été saluée par tous les syndicats comme historique. Du jamais vu ! Les salariés, et leurs organisations syndicales, avaient alors en main les premières bases pour construire un mouvement solide, pour arracher aux actionnaires le retrait du plan de suppressions de milliers d'emplois, pour gagner des vraies augmentations des salaires. Après le 31 mars, les négociations ont démarré de suite.

Et que proposent les actionnaires ? Une rallonge. Laquelle ? Un bon d'achat Carrefour de 150 € !! Voilà cher salarié, après que toi ou tes collègues aient mis ces produits en rayon, tu pourras te servir, mais pas trop quand même, 150 balles, pas plus.

Aux débuts du mouvement syndical, nombreux ont été les ouvriers à s'être battus pour la disparition des économats. C'étaient des magasins du patron, les ouvriers devaient y acheter leurs produits, et bien entendu ils en sortaient toujours endettés. 

Ici, avec Carrefour, ça y ressemble quand même. Même pas du salaire, avec cotisations sociales pour la retraite, seulement des produits en rayon à prendre dans le magasin du patron en plus. 

Après une telle journée de grève massive du 31 mars, on n'arriverait pas à comprendre que des syndicats acceptent cette humiliation.

Et c'est pourquoi la photo de cet article est celle de la chouette banderole de l'Union Départementale Force Ouvrière des Vosges, "La lutte continue, on lâche rien, que dalle, walou, nada !!". Nous étions présents toute cette journée du 31 mars au magasin Carrefour de Jeuxey avec ces joyeuses et joyeux grévistes, heureuses et heureux de constater leur force, leur unité. Toute la journée, les représentants du syndicat FO ont animé les grévistes pour chanter la fameuse chanson "on lâche rien, on lâche rien, etc.".

Force Ouvrière est le syndicat majoritaire chez Carrefour au niveau national, il a donc une responsabilité particulière dans la suite des évènements. Alors nous attendons qu'il ne "lâche rien", sinon à quoi ça sert d'avoir affiché cette banderole ? 

Tout de suite après cette proposition indécente des actionnaires, la CGT Carrefour appelle à une nouvelle grève dans les magasins les 13 et 14 avril 2018. Notre syndicat du Carrefour Jeuxey sera encore là, parce que lui, même sans banderole, il ne "lâche rien" ! Espérons qu'il sera rejoint par ceux qui ont affiché cette super-chouette banderole lors de ce mémorable 31 mars 2018.

Et bien entendu, chère lectrice et cher lecteur de cet article, les 13 et 14 avril vous serez de nouveau solidaires des grévistes, et vous éviterez de franchir le piquet de grève ... mais c'est pas interdit d'aller saluer les grévistes.

(photo prise par la CGT le 31 mars 2018 devant Carrefour Jeuxey).