Qui sommes nous ?

L’Union Locale CGT d’Epinal et environs regroupe les adhérents de la CGT qui travaillent sur le territoire des secteurs qui vont, du Nord au Sud, de Châtel sur Moselle et Nomexy, vers Thaon-les-Vosges, Epinal et Bains-les-Bains, puis du Sud au Nord de Xertigny, vers Bruyères et Rambervillers. Elle est donc interprofessionnelle : son but est de développer et de coordonner les luttes, la solidarité et l’entraide entre les syndiqués CGT quel que soit leur secteur d’activité : industries, commerce, transport, services publics et privés, etc., ainsi que les retraités et les privés d’emploi. C’est ce que l’on appelle la solidarité de classe.

Pour sa part, l’Union Locale d’Epinal considère l’activité syndicale comme devant se dérouler sur les lieux de travail, mais aussi en dehors de ceux-ci. Développer des activités d’entraide, de sociabilité dans plusieurs domaines (consommation, logement, culture, sport) pour se placer, autant que faire se peut, en dehors de l’emprise de la société capitaliste.

Celle-ci se combat au quotidien, dans et en-dehors des lieux de travail.

Comment se syndiquer ?

Il faut contacter soit le syndicat CGT en place sur son lieu de travail ou son entreprise, soit s’il n’y en a pas l’Union Locale CGT d’Epinal.

Si un syndicat CGT existe quand même dans votre entreprise et que vous n’en avez pas connaissance, l’Union Locale CGT vous dirigera vers lui.

Pour être adhérent il faut payer régulièrement ses cotisations. C’est, chaque mois, 1% de votre salaire net mensuel. L’année qui suit votre adhésion, vous récupérez les deux tiers de la somme totale cotisée : en baisse d’impôts si vous êtes imposable, ou en crédit d’impôts si vous ne l’êtes pas (le Trésor public vous rembourse les deux tiers). Au total, donc, la cotisation n’est pas chère.

Important : le patron ne sait pas qui est syndiqué, car nous ne transmettons pas la liste des syndiqués aux patrons. L’anonymat est garanti de notre côté.

Pourquoi se syndiquer ?

Assistance juridique sur le droit du travail : un juriste syndicaliste vous renseigne sur vos droits, et peut vous représenter en montant un dossier au tribunal des prud’hommes, gratuitement. Cela ne concerne donc ni le droit pénal, ni le droit de la sécurité sociale, uniquement le droit du travail.

Assistance du consommateur salarié: vous devenez automatiquement membre, sans cotisation en plus, de l’association de consommateur de la CGT, l’INDECOSA (Information DEfense du Consommateur Salarié). Des militants vous aident dans tout problème lié à la consommation : achats, abonnements, réparations, banques et assurances, loyers, etc.

Agir dans le syndicat : la CGT met en avant la démocratie syndicale, donc le droit de chaque adhérent à donner son avis et à participer aux décisions et revendications de son syndicat. L’adhérent a aussi le droit de participer aux formations syndicales organisées par la CGT.

L’union fait la force, chacun comprend cela facilement. Le syndicalisme CGT est un lieu de liberté, tout l’inverse du lieu de travail. Chacun peut y trouver sa place et agir pour la solidarité et l’intérêt de tous.

Les conquis sociaux que sont les congés payés, les conventions collectives, la sécurité sociale et la retraite, le SMIC, le statut de la fonction publique et les services publics, etc. ne sont pas tombés du ciel. C’est par l’action des salariés mais aussi celle des adhérents CGT, parce qu’organisés, que ces conquêtes sociales sont encore là, et qu’il faut les défendre. Chaque adhérent a sa responsabilité : la CGT est ce que les adhérents en font.